Paillettes

Du tissus qui m’a servi pour ce gilet “kibrille”, j’en avais pris un grand coupon (pendant les soldes).

Alors avec j’ai aussi fait une robe swing (la maison Victor mars-avril 2016)

Et puis comme il en restait encore un petit bout, un top d’après le patron grain field Ottobre 2/2015.

Le top et la robe, comme le gilet, ont déjà été beaucoup portés, et ils m’ont tous valu les compliments de mes collègues.

En fait avant mes collègues ne faisaient pas de remarques. Je pense qu’ils ne réalisaient pas que c’était fait main.

Mais depuis que j’ai cousu cet ensemble et qu’ils m’ont vu avec…. ils ont réalisé à quoi je passais mes soirées. 

D’ou les remarques, compliments, demande de conseils couture, indications sur le choix d’une machine à coudre… bref les pauses café sont occupées.

Les photos!

La robe

Paillettes2.jpg

Paillettes1.jpg

Avec le dos échancré.

Le tissus n’étant pas extensible (c’est un tissage de laine et pas une maille) j’ai supprimé les manches (j’ai tenté de les faire, mais elles étaient bien trop serrées).

La robe est coupée en biais, du coup c’est quand meme gourmand en tissus, mais l’autre conséquence est qu’elle a un joli tombé.

La robe portée avec le gilet

Paillettes3.jpg

Le top

Paillettes4.jpg

De dos:

Paillettes5.jpg

C’est un top d’été qui est sensé s’ouvrir avec une fermeture éclaire. Mais j’ai agrandi l’encolure, donc je m’en suis passée.

Ca ne rend pas complètement comme sur les photos du magasine. Mais c’est pas grave, il est bien coupé, tombe parfaitement et s’accorde avec presque toute ma garde-robe.

Bon c’est fini our ce tissus là. Les 5 mètres que j’avais acheté y sont passés (entre les découpes dans le biais et les pièces ratées (manches) il ne reste plus rien.

Commentaires

1. Le lundi 2 janvier 2017, 11:36 par LC2I

Juste un passage pour te souhaiter une belle année et pleine réussite dans tes nouveaux projets que j'ai hate de découvrir.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet